LA NOUVELLE MONDIALISATION

C’est ainsi qu’il faut juger de nos perspectives actuelles.

Une mondialisation est à plat, celle ci sera remplacée par une autre mondialisation. C’est l’ordre des choses.

 C’est inévitable. Les Chinois semblent bien placés; mais rien n ‘est moins certain pour les Chinois, qui réduisent leur production et augmentent leur R&D , donc possiblement un autre challengier.

QUI ? Une ancienne nation d ‘Europe ferait l’ affaire, la Grande Bretagne, ou l’Espagne ferait l ‘affaire reste à savoir si elles éviteront le piège Crypto Monnaie ( certains disent qu il s agit d une solution CIA, on ne prête qu’aux riches ) et si elles sauront étendre leurs filets assez loin.

Rien n’est joué il faudra cinq ans avant de voir qui a suffisamment d influence encore et développe cette influence sur un long terme.

Pour les acteurs c’est le moment de miser, « quitte ou double », rien ne va plus, il y aura une autre mondialisation c ‘est certain.

Par exemple la chute de Constantinople 1453, à mené à un mondialisation (les zones affairiste et bancaire furent exclues cf Venise) celle des Espagnols 1456 et 1492, qui demeuraient une puissance malgré l’extrême pauvreté du pays Espagnol. Ce n’est pas le capital qui compte( un peu tout de même ) mais l’envie de diriger et de mener son pays vers une autre mondialisation.

Les jeux sont ouverts, retours des banquiers dans leur pré carré, innover en matière d »épargne non financière serait un résultat assez bien venu (après les taux zéros, qui n’ont mené nulle part, pas de progression Industrielle et le reste à l’avenant).

Qui a cette volonté et ce courage de se positionner pour la prochaine mondialisation ?

Nommons les challengiers. Les USA qui se succéderaient à eux même, cette option est possible et implique une guerre longue et coûteuse. La Grande Bretagne, possible aussi, L’Espagne, mais il semble que la politique intérieur est prioritaire en Espagne, la France, si elle comprends à temps l’enjeu stratégique , elle est bien positionnée encore, un autre pays d’Europe voire la Russie, peu évident cela demanderait un énorme effort.

S. Carvajal

Management Stratégique Industriel & Innovations