chapître deux

L’enquêteur du train toqua à la porte de l’appartement de madame Beauséjour et celle ci ouvrit l huis. Il entra d un pas décidé et sans trop de formalité demanda : « PASS EXPRESS « , s’il vous plaît! en Français. »
Mme Beauséjour s’est tournée vers lui, « Une femme a été étranglée dans un train cela vient de passer le nôtre. Je l’ai vu par là. » Elle pointa vers la grande fenêtre.
‘Pouvez vous faire quelque’ chose de suite ?

Mme beauséjour sorti une carte du format carte bancaire un peu plus épaisse, cependant, la tendit à l’enquêteur c’était un pass express un double affichage OLED et entre les deux couches d’afficheurs un processeur apte à gérer diverses mémoires dont état civil, et des information commerciales etc.

Se pourrait il que vous ayez envisager cela sans qu il y ait eut de réalité,
Avez vous rêvé cela ?

« Je n’ai pas dormi, mais si vous pensez que c’était un rêve, vous vous trompez.

en regardant sa montre . « Nous serons à warsovie dans YY sept minutes.

Je rapporterai ce que vous m’avez dit et indiquerait le numéro du train que j irai vérifier..

C’était terrible, vraiment horrible de reporter un fait et qu il ne soit plus temps de rien faire pour empêcher ce meurtre


elle se souvint du dos du meurtrier et du visage de la femme ainssi que du décor de apparentement semblable au sien.

Il lui sembla que le meurtrier n’avait cure de ses actes et ne s’avait pas trop protégé son identité avec trop de soin. comme si cela  importait peu!

Il lui restait ce sentiment pénible; je fus témoin du crime.

Mme Beauséjour a ramassé ses idées et proposa a l enquêteur de passer au premier étage ou une collation devrait être bientôt servie , son café et ses croissants.
Passés au premier étage l’enquêteur qui avait encore envie des fameux croissant au beurre réalisés sur le train s’abstint et ne prit que le second café demandé expressément par madame beauséjour au serveur.

l’enquêteur sorti sa tablette officielle et posa une question au serveur informatique de la gare la plus proche quel était le train qui avait doublé le train il y a peu .

La réponse vint assez vite il s agissait du convoi 291202021 à destination de Vladivostok sans arrêt dans aucune gare sinon le terminus.

L’enqueteur proposa la tablette à madame beauséjour pour que celle ci s informe du fait . Madame Beauséjour copia l’information , sur son mobile et but son café fort chaud elle déchiqueta  de ses dents un croissant. Ce qui rendit l appétit à l enquêteur.

En Posant sa tasse de café la dame s’inquiéta : pensez vous possible de connaitre l identité de la victime ? Cela peut se faire dit l enquêteur précisez votre pensée. La dame se recula sur sa chaise et entrepris de fermer les yeux pour se remémorer la scène. La dame en question était asse petite, elle portait une perruque je crois et ses trait s étaient assez régulier sa pigmentation était celle d une européenne et cependant ses yeux avaient dans leur dessin un je ne sais quoi d asiatique.

la dame ne devait pas dépasser 1.60 M. Voila ce dont je me souviens.

L’enquêteur pris note et envoya sa raquette par son mobile.

Il reçut une photo d un dame de trente ans d’apparence asiatique mais de complexion très blanche, une note était ajoutée, la dame avait une perruque et son crane était rasè. Son nom état Amira Ratzeff née en Turquie de parents immigrés